une

Le Japon, on peut l’aimer de mille et une façons. Dans son originalité, dans son unicité, dans sa force aussi, et dans toutes les surprises qu’il réserve ! Cet amour aux mille facettes, Shinji Tsuchimochi l’a bien compris et il a entrepris de se lancer dans un projet assez faramineux : dessiner 100 vues de Tokyo, dévoilant le calme et la douceur, mais également l’effervescence de la capitale japonaise.

Du marché coloré d’Ueno au quartier d’Asakusa en passant par les petites ruelles de Shinbashi et les nuits agitées de Shibuya et Shinjuku, on embarque pour le Japon avec une jolie promenade poétique à travers son Tokyo : une ville fantasmagorique où les hommes vivent avec des chats et des lapins debout sur leurs pattes.

Chercher le charme de ces petits détails est ce qui me plait beaucoup ici, en plus des choix de couleurs et de lumière.

Tantôt un troupeau de moutons qui traverse (côté corrosif), tantôt invoquant les légendes japonaises et ses figures comme ci-dessous, quand ce n’est pas un poulpe qui se cache dans une cabine téléphonique.

Chaque illustration, de ces 100 vues de Tokyo, représente des heures de travail mais aussi des scènes de vie intemporelles mélangeant tantôt des décors dans la nature, tantôt des décors de ville. Les ambiances colorées sont également le reflet de moment dans la journée, dans l’année. La variété des visuels et de leur style permet de naviguer avec bonheur dans les ambiances des différents quartiers de cette ville

Pour la petite histoire, Shinji a 37 ans, et est diplômé de la Tama Art University avec pour spécialité la peinture japonaise.

Je ne pouvais décemment pas mettre toutes les illustrations, mais sii vous souhaitez voir l’intégralité de son projet vous pouvez aller sur son site internet ainsi que sur sa page facebook.